10/05/2007

† Juste un peu de moi †

masqueJuste envie d'écrire, juste envie de mettre quelques mots de moi. Autrement qu'en poème, autrement qu'en rime. Juste écrire pour écrire. Ca peut paraitre stupide et inutile pour certains, mais moi j'en ai besoin. C'est le seul moyen que j'ai trouvé et qui me conviens pour me confier en totalité. Bon c'est vrai que je ne marque pas grand chose ici. Ce sont plus des morceaux choisit. Des morceaux que je choisis de partager. Le reste restant sur du papier dans un endroit bien garder. J'avoue aussi que je n'ai pas écris grand chose ces derniers temps. Surement que tout vas bien pour moi en ce moment. C'est vrai que j'écris plus lorsque sa vas pas et que j'ai le moral au plus bas ou encore, lorsque j'ai les idées noires. Et pourtant, ma vie est loin d'être rose. Je n'ai pas de travail, je risque de ne plus avoir de logement fin juillet, et je trime pour continuer mes études. Mais malgré ça, j'essai par dessus tout de rester positive et de garder le sourire. Même si c'est difficile. Même si je n'y arrive pas. Et si j'y arrive vraiment pas ? Et bien, j'essaierai de retomber sur mes pattes comme je pourrai.

En faite, je suis comme sur la photo, qui représente bien une partie de moi. Je cache tous mes soucies, tout mes problèmes. Surtout les gros en faite. J'en parle à très très peu de personnes. Oui, j'entends déjà les personnes qui vont me dire, que c'est pas bien de faire ça. Certe c'est pas bien, mais je suis faite comme ça. C'est inscrit en moi. J'ai essayé une fois de changer, de me confier à quelqu'un que j'estimais être mon amie. Mais ce fut un vrai désastre et ça m'a fais trop mal. Du coup, je garde tout pour moi et donne réellement ma confiance à peu de personne. Celles et ceux qui sont vraiment mes ami(e)s. Ah oui, y en a pas beaucoup. Je peux même les compter sur les doigts d'une main. Mais ça ne m'as jamais déranger de ne pas avoir une petite cours d'ami(e)s. Moi, ça me vas trés bien ainsi. Bon c'est vrai qu'elles sont un peu éparpillé en france ou à l'étrangé, mais grace à la technique d'aujourd'hui, je peux garder le contact avec elles.

Bah, je me rends bien comptes que mes états d'âme ne doivent pas intéresser grand monde. Alors si vous avez lu ce post en entier sans vous ennuyer, bravo. Enfin, c'est juste les affres d'une jeune femme qui a une facheuse tendance à se prendre la tête pour des petits rien. Et le pire, c'est que même si elle le sait, ça l'empèche pas de continuer. Tsss décidément, vraiment pas bien !

23:11 Écrit par bloody angel dans Histoire perso | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : confidence |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.