26/04/2007

" Mer " de Federico Garcia Lorca (Avril 1919)

Tangerine_Dream by foureyes



































La mer est
Le Lucifer de l'azur,
Le ciel tombé
Pour vouloir être lumière.

Pauvre mer condamnée
A l'éternel mouvement,
Après avoir connu la paix
Du firmament !

Mais de ton amertume
Te délivra l’amour
Tu fis naître Venus,
Gardant tes profondeurs
Vierges et sans douleurs.

Tes tristesses sont belles,
Mer aux glorieux spasmes,
Qui en place d’étoiles
As des poulpes verdâtres.

Supporte ton tourment,
Formidable Satan.
Christ marcha sur tes flots
Mais aussi le fit Pan.

L’étoile Venus est
L’harmonie du monde.
Silence, l’Ecclésiaste !
Venus est le profond
De l’âme…

…Et l’homme misérable
Est un ange déchu.
Et la terre sans doute,
Le Paradis perdu.

17:56 Écrit par bloody angel dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poesie, poeme |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.