17/12/2006

† Le début † (suite et fin)

145935_22QG5Q7MRGLATKIXSQTKFXIWFTGSX6_the_offering_by_flordelys_H110132_L
Lorsque les voisins entrèrent précipitamment dans la chambre en entendant tout ce bruit, ils s’arrêtèrent à la vue de la scène macabre qu’elle offrait. La chambre était rougit du sang du père, dont le corps était étendu à même le sol. Il avait le bras a moitié arraché. Il était retenu seulement par quelques tendons entourés des tissus musculaires arrachés, baignant encore dans du sang tiède. Le dernier regard du défunt était insoutenable. Même voilé par une mort violente, il exprimait toujours la terreur qu’avait eu le père. Alors les regards se tournèrent vers les deux corps inerte, trônant au milieu des débris de la table en bois. Le visage de la mère était d’une extrême pâleur et la tête du fils reposait sur l’épaule de sa mère, d’une telle manière que l’on ne pouvait voir son visage. Un des villageois, sans doute un forgeron vu la carrure imposante qu’il avait, s’approchait courageusement des deux corps. Ce qu’il vit le figea sur place. Le crucifix se libéra doucement des doigts inanimés de la mère lorsque le forgeron souleva le corps du fils. Il le retourna et l’on pouvait voir le crucifix d’argent de la mère plongé dans le cœur du fils. Le regard du forgeron remonta vers le visage inexpressif du fils. Il était complètement recouvert de sang. Pas seulement son visage. Il avait du sang sur le torse et sur les avant bras, allant jusqu’aux coudes. Puis, il regarda le corps de la mère. Il était intacte mis à part le trou béant dans sa gorge, allant jusqu’aux cervicales apparentes. Du sang continuait de s’écouler de la plaie. Mais son regard n’exprimait ni peur, ni terreur. Il exprimait plus de la douleur, de l’amour. Elle avait comprit qui était la créature.

Beaucoup se sont demandé ce qu’ils s’étaient passés ce soir là. Mais personnes ne le sait avec exactitude. Il a finalement était convenu d’un drame familial. Ce drame fit le tour de tous les villages alentours, et fut bien entendu colporter bien au-delà.
Ulrick et Bianca aussi l’entendirent. Ils en discutèrent avec leurs enfants et apprirent par Kalim ce qu’il s’était passé. Désormais, ils ne purent plus rester ici, et partirent. On ne su jamais où ils s’étaient établit. Ni s’ils étaient toujours en vie. Mais on sait que Kalim avait fait des pays de l’est son territoire. Beaucoup d’histoires de loup-garou nous viennent de là.

Mais qu’est il advenu du reste de sa famille ? Ça, personne ne le sait.

19:40 Écrit par bloody angel dans Histoire perso | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : histoire, perso, sombre |  Facebook |

Commentaires

SUPER J'ai adoré les 2 parties de ton histoire
merci pour ce bon moment
lili

Écrit par : lilirose | 05/02/2008

^^ Mais y a pas de quoi. D'autant si t'as plu ... c'est qu'elle doit pas être si mauvaise que ça alors :p
En tout cas, je te souhaite la bienvenue chez moi !!!

Écrit par : Bloody Angel | 05/02/2008

Les commentaires sont fermés.