28/08/2006

Un amour destructeur

dyn003_original_531_353_jpeg_2510018_f6e545d791de42b6c71bb2ca64a4b56a



















Depuis tant d’années
Je n’ai jamais cessé de t’aimer
Je sens toujours ta présence près de moi.
Impression que j’aimais
Qui me rassurai.
Mais ce n’est plus le cas.

Ta chaleur s’est changée en brise glaciale.
Jour après jour,
Nuit après nuit,
Je sens, je vois cette ombre grise.
Essence de ta personne,
Qui désire tant ma mort.

Ces voix que tu fais naître dans ma tête,
Me harcèle sans cesse.
Je tente à chaque fois,
De lutter contre le désespoir
Que tu distilles en moi.

M’entourant d’une brume ténébreuse,
Je ne sais plus qui je suis.
Je ne sais plus ce que tu veux.

Je t’aime encore,
Alors pourquoi ?

Réalité et cauchemar s’entrelacent
Formant une trame
Qui étouffe mon âme.

Comment aurai-je pu imaginer
Que tu me détruirai.
Perdue dans les limbes de ma détresse,
Mon courage s’étiole devant tant d’acharnement

Durant toute ces années,
Où tu t’en es allé,
Tu t’es élevé parmi ces terres,
Que l’ont nommaient éther.
Mais tu n’as pas trouvé la paix
Car j’étais encore sur terre.

Me poursuivant de ta vengeance amer,
Tu tentes à chaque instant,
De me précipiter dans ton enfer,
Faisant de moi une ombre parmi les mortels.

M.V.

18:57 Écrit par bloody angel dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poesie, poeme, sombre |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.