25/08/2006

Petit Ange

Tu m’as ouvert le cœur,
A ce qu’est un pur bonheur.
Celle lumière jadis oubliée
Semblait occultée par ma vie passée.
Tu as su me redonner
Goût à la vie,
Toi qui ne vis
Que depuis quelques jours.

Petit être de chair et de sang
Fragile et innocent
Tu es là, maintenant.
Et grâce à toi,
Je n’ai plus peur à présent.

M.V.


(Ce poème, je l'ai écris en pensant aux personnes qui me sont proches et qui sont enceintes.)

16:17 Écrit par bloody angel dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : poeme, poesie |  Facebook |

Commentaires

C tro mimi ça!!!!

Écrit par : Mercredi | 07/12/2006

Les commentaires sont fermés.