19/07/2006

Un amour disparu à jamais

















Il suffira d’un instant
Pour ne plus te voir
Il suffira d’un moment
Pour ne plus penser à toi.

Briser
Déchirer
Effacer
Annihiler
Cet amour que je te portais
Disparu à jamais

Tu pensais que notre amour était infini
Mais ce ne fut qu’un fantasme inachevé
Car d’une autre tu t’es épris
Et moi, laissé là, abandonné

Briser
Déchirer
Effacer
Annihiler
Cet amour que tu me portais
Disparu à jamais

Le vent a tourné
Lui révélant ce que tu étais
Tu te sens mutilé de l’intérieur
Sens ce que tu as fait à mon coeur

Briser
Déchirer
Effacer
Anniliher
Cet amour que nous avons partagé
Disparu à jamais

Mais je n’ai pas de regret
Pour cet amour mensongé

M.V.

11:28 Écrit par bloody angel dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poesie, poeme |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.