27/06/2006

Perdue au milieu de tous

Pourquoi me rejette tu ainsi ?
Qu’ai-je fais de si terrible ?
Je chemine parmi vous,
Mais tel une ombre, je reste invisible.

J’ai beau crier, tu ne me voies pas.
J’ai beau hurler, tu ne m’entends pas.
J’ai beau t’aimer, tu t’éloignes de moi.

Avant, tout était différent.
A cette époque, j’étais encore ton enfant.
Mais à présent, je n’ai plus de famille.

Elle s’est brisée.

Tu es partie,
Quittant ton mari,
Laissant une place vide
Ou peu à peu, elle s’insinue, avide.

Elle a tenté de prendre ta place,
Mais je rejette cet être de glace.

Alors, je suis partie,
Contre ma volonté.
Rejetée par lui,
Pour finalement être reniée.

Ne sachant plus où aller.
Perdue, bousculée, paniquée.
Je me suis tournée vers toi,
Mais tu m’as rejeté loin de toi.

Si cet ange ne veillait pas sur moi,
Je me serai perdue, seule dans le froid.
Recueillie sous la chaleur de ses ailes,
Aimant et m’éclairant de ses lumières.

Je ne sais pas par quel miracle,
Mais il a ouvert les yeux,
Secondé par quelques forces mystérieuses.

Mais ceci est un souvenir.
Vestige d’un cauchemar,
Qui fait partie de moi.

M.V.

Ce poème est pour Sonia, ma soeur de coeur. Je ne sais pas si un jour tu aura l'occassion de lire ces quelques lignes, mais sache que la porte de mon coeur te sera toujours ouverte. Et ceux, quoiqu'il arrive.

15:25 Écrit par bloody angel dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : poesie, poeme, perdue, cri du coeur |  Facebook |

Commentaires

bravo très beau poème bravo ! n'hésite pas à faire un tour sur mon blog

Écrit par : fairydead | 18/07/2006

Les commentaires sont fermés.