02/05/2006

† ... †

Depuis un moment, je pense souvent à mon cousin. Lui qui a une vie assez difficile en ce moment. La dernière fois que j’ai eu de ses nouvelles, je l’ai fais pleurer. J’ai horreur de ça de faire pleurer quelqu’un que j’aime. J’en retire vraiment aucune plaisir, au contraire … Je sais qu’il vit un moment dur, très dur de sa vie. Et je tiens à lui faire comprendre que je suis là. S’il a besoin de parler ou de réconfort. Bon c’est assez dur par mail ou msn, c’est vrai. Mais j’essai quand même. D’autant plus qu’il vit loin d’ici. Lorsqu’il me dit qu’il pleur, j’ai qu’une envie, le prendre dans mes bras pour le consoler. Pour effacer toute cette douleur, cette souffrance. J’ai connu ça, mais pour des raisons différentes. Mais je ne veux pas que mon entourage vive ça. C’est dur et douloureux. C’est dingue, mais je fais vite dans le mélo dramatique ! Et pourtant, mes lectures ne sont pas aussi sombres que ça. Bon, peut être que les chroniques des vampires d’Anne Rice n’est pas le mieux. Certes. En plus, ça ne se termine pas toujours bien et l’ambiance n’est pas au romantisme, ni à l’amour florissant et épanoui.
L’amour, voilà une chose auquel j'ai cessé de croire, surtout en ce qui me concerne. Apparemment, ça réussit plus aux autres qu’a moi (snif !). Et pourtant, je n’ai jamais été contre. Etre amoureuse et être aimé, ça doit être génial. Mais je garde l’espoir qu’un jour ça m’arrivera.
En attendant, j’aide les autres et ceux que j’aime du mieux que je peux.
Serai-ce possible que je sois un ange venu aider son entourage à vivre. Essayant de soulager leurs peines, leurs souffrances. Leurs montrer le côté positif de leurs existences, de les faire avancer. Tout en vivant ma propre existence. Vivre est une chose plus dure que l’on peut imaginer. On nous met en garde contre certaines choses de la vie. On nous protège et nous guide. Mais on nous a jamais protégé, ni prévenu contre nos propres sentiments. Et pourtant, c’est une chose puissante qui peut faire évoluer ou détruire. Mais est ce mieux de ne plus avoir de sentiments ?
Durant une période de ma vie, j’ai sertie mon cœur de cette carapace. Je m’efforçais à ne plus rien ressentir. Plus de haine, plus d’amour, plus de regret, plus de gentillesse, … Mais je ne me suis pas aperçu que cette carapace c’était doublée. Finalement, j’ai fini par la briser, car ce n’était pas la meilleure solution. En faisant cela, je tuai une partie de moi ou je la mettais en sommeil. C’est peut être pour ça que j’ai beaucoup de mal a exprimer mes sentiments. Et lorsque je le fais, je me sens extrêmement fragile. Cette fragilité me fait peur. Car si un jour je me brise, je risque de ne pas revenir. Alors pour me protéger, je les enfoui au plus profond de moi. « Une jeune fille équilibrée », c’est ce qu’on a dit de moi à une époque. Mais est ce qu’il y a des gens qui le sont vraiment ? L’être humain s’est créer des codes de conduites, de beauté, de mode et tant d’autres. Mais tout ceux-ci se dressent devant lui comme une gigantesque barrière.
D’après ces codes, une femme est belle et désirable lorsqu’elle a un corps svelte et une tenue la mettant en valeur. Mais, il y a plusieurs siècles, c’était tout le contraire. Ok, c’est l’évolution des goûts. Mais je trouve dommage que l’on soit endoctriné ainsi. On peut bien déterminer par nous même si quelqu’un nous plait, sans pour autant voir ce type de référence. A croire que l’on ne peut pas penser par nous même de peur d’être perçut comme étant différent par le reste de la société. Autant être des moutons dans ce cas. Vivre, manger, dormir comme tout le monde pour ne pas faire de vague, pour être plus facilement accepté dans le groupe.
Non, je ne veux pas être un mouton !

20:11 Écrit par bloody angel | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : poesie, poeme |  Facebook |

Commentaires

cousin tu sais les larmes aident souvent à se sentir mieux alors ne t'en veux pas d'avoir fait pleurer ton cousin

Écrit par : fairydead | 18/07/2006

Les commentaires sont fermés.