22/02/2008

Un jeu débile mais bien marrant :p


Bon, c'est loin d'être spirituel mais c'est quand même bien sympa comme petit jeu. Alors à vos claviers ;)


ETAPE 1 : Trouvez la Phrase correspondant a votre mois de naissance

Janvier : Je suis parti avec
Février : J'ai décapité
Mars : J'ai tué
Avril : J'ai chatouillé
Mai : J'ai giflé
Juin : J'ai volé
Juillet : J'ai mangé
Août : Je me suis marié avec
Septembre : J'ai battu
Octobre : Je me suis habillé comme
Novembre : J'ai enflammé
Décembre : J'ai dormi avec

ETAPE 2 : Ensuite, vous prenez le jour de votre anniversaire

1 : Moi-même
2 : Un canard en plastique
3 : Un singe
4 : Mon meilleur ami
5 : Un éléphant
6 : Un caniche
7 : Un poilu
8 : Une chaise
9 : Un chat
10 : Une souris
11 : Une truie
12 : Un gorille
13 : Pikachu
14 : Mon prof d'Histoire
15 : Christophe Willem
16 : M. Pokora
17 : Brithney Spears
18 : Mozart
19 : Une banane
20 : Bob l'éponge
21 : Dora
22 : OUI-OUI
23 : Une baleine
24 : Un mongole
25 : Un marsupilami
26 : Un bisounours
27 : Mon pied
28 : Mon zizi
29 : Mr Bean
30 : Un mec
31 : Une fille

ETAPE 3 : Et enfin la première lettre de votre prénom

A : Pour sauver le futur
B : Car je te déteste
C : Et j'aime ça
D : Pour un biscuit
E : Car je n'aime pas ça
F : Et je me trouve beau/belle
G : Pour etre roi/reine
H : Et c'est nul
I : Pour la popularité
J : Et je trouve ça drôle
K : Pour aucune raison
L : Et je me suis fais engueulé par ma maman
M : Pour être un héros
N : Car j'aime les ringars
O : Car j'aime la vie
P : Pour l'argent
Q : Et ça pu
R : Car je suis une tapette
S : Pour mon/ma copain/copine
T : Et un rhinoceros m'a foncé dessus
U : Car je suis fou/folle
V : Et je me suis fais tappé par un petit de 10 ans
W : Car je n'ai pas d'amis
X : Et je sens une odeur bizarre venant de mes pieds
Y : Et ça me soule
Z : Pour une patate



Pour moi ça donne : Je me suis mariée avec mon prof d'Histoire pour être un héros.
Et vous ?

16:08 Écrit par bloody angel | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : delire, humour, petit jeu |  Facebook |

16/02/2008

... Petite réfléxion ...


218046544
L’amour ... l’âme soeur ... c’est un Eden qu’on espère, qu’on rêve.
Un fantasme que l’on invoque au fond de son cœur.
Un espoir que l’on ne veut pas perdre même aux heures les plus sombres de notre vie.
Une utopie pour certains qui ont perdu cet espoir. Une perte bien triste pour eux, une lumière qui s’éteint, un rêve dissipé au réveil.

Alors que pour d’autres, c’est une petite flamme qui brûle au fond de leurs cœurs, nourrit par leurs foi en ce rêve. Pouvoir sortir de ce brouillard monotone pour découvrir le monde comme ils ne l’ont jamais connue.
Et se sentir enfin complet.

00:18 Écrit par bloody angel | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : pensee, amour, ensemble, reflexion |  Facebook |

07/02/2008

... une idée complètement folle ...


Commençons par le début. Ben oui, en général c'est plus pratique pour comprendre une histoire.
C'était un après midi à peine entamé où je flânais gaiement dans les rues de ma ville. Reprenant conscience de ce qui m'entourais lorsqu'il fallait traverser les routes en évitant les chauffards, qui doivent gagner pas mal de points en écrasant les gens d'ailleurs ... hurm ... mais bon. Je m'arrête sur la belle grande place pour m'assoir sur un banc, environné de musique vissé sur mes n'oreilles à regarder les gens passés sans vraiment les voir, perdu dans mes pensées.

C'est là que, sans raison, je vis une personne finir sa cigarette et jeter son mégot sur le sol. Là un pigeon se précipite dessus, croyant pouvoir se délecter d'un morceau de pain (sans doute) tombant accidentellement vers lui. Mais bien entendu, quand il s'aperçut que ce n'était qu'un mégot, il fit demi tour et parti.

Et c'est là que ça à fait tilt !!! Et si en changeant génétiquement les pigeons, on en faisait des poubelles vivantes ? Ce qui est un peu déjà le cas avec tout ce qui est comestible : pain, brioche, fromage et autres ...
Mais on pourrait faire en sorte qu'ils puissent manger, justement les mégots de cigarettes ! Ou encore les chewing-gums que certains laisse négligemment sur le sol. Et le plus marrant, c'est que le pigeon en question puissent prendre la couleur du chewing-gum avaler. Imaginez des pigeons verts, bleu, rose, ... se baladent en ville ! Ca serait fun !!!!

Et puis après, mon imagination s'emballant, je voyais bien un escadron de pigeons mangeurs de mégots de cigarettes et accroc à la nicotine, volé frénétiquement vers un pauvre et innocent fumeur pour lui piquer sa cigarette à la bouche ! C'est un moyen comme un autre d'arrêté de fumer aussi ...

Et pourquoi les pigeons mangeurs de chewing-gums ne feraient pas pareils aussi ????

Ceci étant, j'ai quand même eu droit à des regards interrogateurs de certains passants qui se demandaient surement pourquoi je rigolais toute seule, assise sur mon banc. Ah la la la, les gens ! Vous me faites vraiment rire parfois ...

00:01 Écrit par bloody angel dans Histoire perso | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : delire, coup de folie, histoire perso, pigeon |  Facebook |

05/02/2008

Nightwish - Dark Passion Play


nightwish-fr


















Voici le groupe qu'on présente plus maintenant : Nightwish avec sa nouvelle chanteuse Anette !!! Bon, c'est vrai que ce n'est plus vraiment la même chose. Une voix lyrique contre une voix rock, c'est forcément différent. Mais pas désagréable pour autant. Dark Passion Play, un album à découvrir pour pouvoir se faire sa propre idée.

La mienne est déjà faite, j'aime toujours autant ce groupe, même avec cette différence. J'ai notamment eu un coup de coeur pour la chanson The Islander (http://fr.youtube.com/watch?v=hhV-SlJ-KMM&NR=1)

17:27 Écrit par bloody angel dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : nightwish, music, musique, lyric, nightwish, groupe, metal |  Facebook |

09/01/2008

Quête éternelle


C’est une nuit de promesse
Cherchant encore cette allégresse
Deux êtres aux ailes coupées
Se recherchant, espérant se trouver

Sous cette voute assombri, entend-tu l’appel du loup ?
Cœur solitaire cherchant sa moitié
Le vent nocturne lui souffle
Les espoirs d’amour d’une louve esseulée

Sainte quête de l’être humain
Sensible à ce besoin
Pouvant le mener si loin
Celui d’exister pour quelqu’un

M.V.

18:29 Écrit par bloody angel dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : poeme, poesie, amour |  Facebook |

De retour, vraiment ???

1025823





















Tout d'abord, commençons par les voeux. Alors Bonne Année 2008 à tous ! Qu'elle vous apporte plus de bonheur que celle précédente et moins que les années à venir. Je vous souhaite de réussir tout les projets que vous avez et aurai.

Quand à moi, oui, j'ai pris quelques vacances par rapport à mon blog. Ce qui à du se voir d'ailleurs, mais voilà, ce ne fut qu'une pause et non un adieu ;)

18:27 Écrit par bloody angel | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : perso, confidence |  Facebook |

06/11/2007

Namouna ~ A. De Musset (Part. 1)

ange22



















(extrait - Partie 1)

... Pauvres gens que nous tous ! - Et celui qui se livre,
De ce qu'il aura fait doit tôt ou tard gémir !
La coupe est là, brûlante, - et celui qui s'enivre
Doit rire de pitié s'il ne veut pas frémir !
Voilà le train du monde, et ceux qui savent vivre
Vous diront à cela qu'il valait mieux dormir.

Oui, dormir - et rêver ! - Ah ! que la vie est belle,
Quand un rêve divin fait sur sa nudité
Pleuvoir les rayons d'or de son prisme enchanté !
Frais comme la rosée, et fils du ciel comme elle !
Jeune oiseau de la nuit, qui, sans mouiller son aile,
Voltige sur les mers de la réalité.

Ah ! si la rêverie était toujours possible !
Et si le somnambule, en étendant la main,
Ne trouvait pas toujours la nature inflexible
Qui lui heurte le front contre un pilier d'airain !
Si l'on pouvait se faire une armure insensible !
Si l'on rassasiait l'amour comme la faim !

[...]

Pourquoi promenez-vous ces spectres de lumière
Devant le rideau noir de mes nuits sans sommeil,
Puisqu'il faut qu'ici-bas tout songe ait son réveil,
Et puisque le désir se sent cloué sur terre,
Comme un aigle blessé qui meurt dans la poussière ? ...

18:06 Écrit par bloody angel dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poeme, poesie, musset |  Facebook |

Namouna ~ A. De Musset (Part. 2)

138190_262F7FLAMHPFXMAVAHC11W13PJGA33_43_H180028_L



























(extrait - Partie 2)

... J'aime surtout les vers, cette langue immortelle.
C'est peut être un blasphème, et je le dis tout bas;
Mais je l'aime à la rage. Elle a cela pour elle
Que les sots d'aucun temps n'en ont pu faire cas,
Qu'elle nous vient de Dieu - qu'elle est limpide et belle,
Que le monde l'entend, et ne la parle pas ...

Sachez-le, - C'est le coeur qui parle et qui soupire
Lorsque la main écrit, - c'est le coeur qui se fond;
C'est le coeur qui s'étend, se découvre et respire,
Comme un gai pèlerin sur le sommet d'un mont.
Et puissiez-vous trouver, quand vous en voudrez rire,
A dépecer nos vers le plaisir qu'ils nous font !

Qu'importe leur valeur ? La muse est toujours belle,
Même pour l'insensé, même pour l'impuissant;
Car sa beauté pour nous, c'est notre amour pour elle.
Mordez et croassez, corbeaux, battez de l'aile;
Le poète est au ciel, et lorsqu'en vous poussant
Il vous y fait monter, c'est qu'il en redescend.

Allez, - excersez-vous,- débrouillez la quenouille,
Essoufflez-vous à faire un boeuf d'une grenouille;
Avant de lire un livre, et de dire :"J'y crois !"
Analysez la plaie et fourrez-y les doigts;
Il faudra de tout temps que l'incrédule y fouille,
Pour savoir si son Christ est monté sur la croix.

Et ! depuis quand un livre est-il donc autre chose
Que le rêve d'un jour qu'on raconte un instant;
Un oiseau qui gazouille et s'envole; - une rose
Qu'on respire et qu'on jette, et qui meurt en tombant;
Un ami qu'on aborde, avec lequel on cause,
Moitié lui répondant, et moitié l'écoutant ?

18:06 Écrit par bloody angel dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : poeme, poesie, musset |  Facebook |

20/08/2007

Juste quelques mots

Memories_of_a_MartyrCes quelques mots sont pour une personne unique
Une rencontre des plus fantastiques
Qui a marqué mon cœur, mon âme
Comme je n’aurai jamais cru capable

Laissant une trace indélébile
Une chaleur me ramenant à la vie
Une présence que je sais apprécier
Que je souhaite garder durant de nombreuses années

Peut être que je m’attache trop vite
Mais j’espère que je ne te ferais pas fuir
Voulant garder que de bon souvenirs
Tout comme ceux que j’ai depuis

Comme le petit chat qui aime se blottir contre toi
Je voudrai te garder près de moi
Peut être ai ce un autre de mes fantasmes
Apaisant ma solitude, réconfortant mon âme

Mais je vais m’abandonner à ce rêve
Si doux, si tendre et qui m’est chère
Profitant de ce petit nourson du bout des lèvres
Me faisant sentir que je ne suis pas seule sur cette terre

Merci à toi d’être là
Même si parfois je suis insupportable
Merci d’être ce que tu es
Une personne que je n’oublierai jamais

M.V.

23:25 Écrit par bloody angel dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poeme, poesie |  Facebook |

02/08/2007

Dans les bras d'un ange

dyn008_original_288_293_pjpeg_2583452_2f0fcc6157b02ee109f9a21d4aab9567





















Dans les bras de mon ange, je veux y rester
Respirer son essence
Goûter à sa présence
Simplement me sentir protéger


Dans les bras de mon ange, je veux m’y réfugier
Oublier les tourments
Rester isoler
Avec cet ange à mes côtés


Dans les bras de mon ange, je veux m’y reposer
Fermer les yeux sur cette réalité
Existant pour nous même
Se retrouvant seul, loin du monde entier


Dans les bras de mon ange, je veux y rêver
Que cet amour dure à l’infini
Par delà la mort, par delà la vie
Nos deux coeurs se trouvant entravés


Dans les bras de mon ange, je me suis sentie désirée
Me faisant ressentir des sensations inavouées
Découvrant les plus délicieux des plaisirs
Nos deux corps ne pouvant se mentir


Dans les bras de mon ange, je veux m’y blottir
Profitant de sa tendresse
Savourant ses caresses
Rester ainsi et ne jamais en partir

M.V.


(Faut bien que je casse mon image de dépressive non ? ^^)

22:24 Écrit par bloody angel dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ange, amour, poeme, poesie |  Facebook |

11/07/2007

Etrangeté de ce monde

dyn002_original_315_390_pjpeg_2506229_c6ca273f92130b2308c7761203a6722f Etrange ce monde qui m’entoure
Etrange ces gens autour de moi
Figure de cire imperméable aux sentiments
Craignant que ceux-ci ne les affaiblissent pour autant
Les étouffants, les ignorants, les expulsant d’un soupir

Je les envie
Car mes sentiments m’étouffent
Me torturent sans que je comprenne pourquoi
Mais y a-t-il seulement une raison à cela ?
Celle de me sentir plus humaine, plus vivante qu’ils ne seront pas ?

M.V.

01:09 Écrit par bloody angel dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : poeme, poesie, sombre, goth, gothique, dark, moi |  Facebook |

28/06/2007

Le cri d'un silence

gothique67qw0

Puisque personne ne veut m’écouter,
Ecouter ce que j’ai à dire,
Ecouter ce que j’ai en moi,
Je m’exprimerai en rime.


Dans ce cocon de solitude
Dans cette tour qui est mienne,
Je composerai mes poèmes.
Laissent les mots venir à moi,
Tel une vague d’émotion


Demeurant au plus profond des océans
Le cri d’une âme
Tente de remonter,
De se faire entendre.
Mais personne n’est présent.
Pour écouter son silence


M.V.

01:58 Écrit par bloody angel dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : poeme, poesie, dark, goth, gothique, sombre |  Facebook |

26/06/2007

Sleeping Sun

Atomic_sky by foureyes




























Le soleil dort paisiblement, en ce siècle-ci. Océans mélancoliques, calmes et rouges, caresses passionnées en repos.Mes rêves me maintiennent en vie, j’aperçois ma nuit grâce à mes souhaits. La vérité se trouve à la fin des temps, c’est un crime de perdre la foi.


J’aimerais que cette nuit dure une éternité. La pénombre qui m’entoure, les rives de cette mer solaire. Oh comme j’aimerais partir avec le soleil, dormir et pleurer, avec toi.


La tristesse a un cœur humain qui partira de mon dieu. Je naviguerais devant des milliers de lunes sans jamais savoir où aller.


Deux cent vingt-deux jours de lumière seront désirés par la nuit. Un instant pour la pièce du poète, Jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien à dire.

(Nightwish, album : Oceanborn )

18/06/2007

† Petites pensées du soir †

dyn005_original_306_400_pjpeg_2501993_77786501e4f83c27a2c75ed016a0bdab Et oui, encore une envie soudaine et incontroler d'écrire quelques mots ce soir. Peut être juste pour parler un peu de moi. Encore ? Ben oui. Aprés tout, ne dit on pas que les blogs sont des poubelles à sentiments ? Alors pourquoi je me gênerai à l'utiliser comme tel. Surtout que je me suis rendu compte à quel point je tenais à ma poubelle. D'un côté, ça se comprend facilement puisque j'y ai mis des ptites choses qui sont plus que personnel. Des ptis bout de moi que j'ai mis ici. D'ailleurs, je me demande encore pourquoi. Mais ce qui est fait est fait. Et puis je pourrai trés bien les supprimer vous allez me dire. Oui, je pourrai. Mais je ne le ferai pas. Pourquoi ? Mmmhh je dirai, qu'au fond ... ça ne me dérange pas que des personnes le lisent. Que tout ce que j'ai mis, je le pense vraiment. Toutes ces expériances, ces ... obstacles que j'ai franchis ont fait de moi ce que je suis à présent. Alors pourquoi les effacer. C'est sûr, je ne suis pas devenu ce que je rêvais d'être étant plus jeune (bien que je suis loin d'être vieille mais bon), mais je ne suis pas non plus déçu de ce que je suis devenue. Et puis j'ai encore le temps de me construire, de forger ma vie. C'est fou mais quoiqu'il arrive, je me suis juré de garder espoir pour quoique ce soit, dans tout les domaines. Bien que parfois ce soit trés dur, j'essai de m'y tenir tant bien que mal. Et surtout, rester optimiste. J'ai découvert que l'optimisme est vraiment une force qui peut non seulement aider soi-même, mais aussi les autres. Surtout si on arrive à le communiquer et à soutenir ses ami(e)s en difficultés. Mais je dois encore me répéter. Oui, oui, je sais. Je radote ... ou pas ! A vrai dire, je m'en souviens plus. Et puis franchement, je pense pas que ce soit trés important dans le fond.

Je me suis toujours demandé, si j'écoutais l'aventurière en moi, jusqu'où j'irai ?
Si je l'écoutais, je partirai d'ici et irai dans doute en bretagne. J'ai toujours aimé la bretagne. Avec son histoire et ses légendes. Je suis sûr que certains doivent se dire que je suis une rêveuse. Et bien oui, messieurs, dames. Je suis une grande rêveuse. J'adore laisser mon esprit, mon imagination m'emmener loin d'ici, où je mènerai une vie totalement différente de celle-ci ... un univers parallèle en quelque sorte ... influencé par mes différentes lectures ...
Rêver tout simplement.

Ca change de ce monde matérialiste, gouverner par ... des règles ? Certes, mais surtout par l'argent. Enfin, le monde n'est pas parfait, mais s'il n'est pas apocalyptique non plus. Restons optimiste ! Peut être que si les gens pouvaient rêver un peu plus, peut être seraient ils plus heureux. Rien ne les empêche de le faire. Il faut juste y penser. Ah mais bien sûr, penser n'est pas toujours à la porter de tout le monde. (Et oui, mon cynisme revient au galop !) Moi, je pense trop justement. Toujours à me poser des questions ... trouvant parfois les réponses. M'inquiétant pour tout et pour rien ... surtout pour rien. Enfin, ça dépend des critères de certaines personnes. Mais pour moi, ces questions, ces angoisses ne sont jamais futile. Encore moins si je les partage. D'ailleurs, les peurs, les questions, tout ce qui fait la personnalité de quelqu'un n'est pas futile, n'est pas à négliger. C'est ce que j'essai de voir cher une personne que je rencontre. Je ne m'arrête pas à son apparence, ni à la première impression. Bien sûr, je l'a prend en compte. Mais j'essai toujours de connaître la personne en face de moi. C'est comme ça que j'ai rencontré des gens formidables qui sont devenue, par la suite mes ami(e)s. Bon, c'est vrai que j'en ai pas beaucoup, mais j'en ai. Et puis, ça me vas trés bien comme ça de toute manière. Oui, c'est vrai que je ne tiens pas vraiment compte des avis des autres, surtout quand on critique mes choix en amitié. Et oui, car on n'est pas tout de suite des ami(e)s, mais on le devient par la suite. Enfin, c'est comme ça que je le vois. Car quelqu'un que l'on rencontre et se dit ami(e) au bout de quelques heures peut trés bien te poignarder dans le dos, te faire de sale coup sans remord. Je parle par expérience en effet.
Mais bon, comme je dis, laissons le passé au passé et interressons nous au présent. C'est quand même beaucoup mieux.

Comme j'ai écris un bon pavé et que la moitié des gens ne liront pas la moitié de ce que j'ai écris, découragé surement par la longueur, je pense que je vais m'arrêter là pour ce soir. Ben oui, un moment ou un autre, il faudra bien que je songe à m'arrêter. Même si parfois ... c'est assez difficile. Mais j'y arriverai. Si, si ! Je vous assure. Je peux m'arrêter d'écrire. Il faut juste que je retrouve le bouton "arrêt" ...
Mouai, ben c'est pas gagner, gagner on dirait hein ? N'empèche, voilà un bel exemple de parler pour ne rien dire. Ou alors parler juste pour le plaisir de raconter des conneries ! Ah oui, ça il faut l'avouer, je suis trés douée. D'ailleurs, tout ceux quoi me connaissent pourrons vous le confirmer.
"Ah ptite mag ? Ouh la !!! Quand elle part dans ses délires, on l'arrête plus."
Et effectivement, on m'arrête pu ! Mais bon, j'ai une bonne nouvelle. Ce soir j'ai retrouvé le bouton "arrêt".

23:25 Écrit par bloody angel | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : confidence |  Facebook |

05/06/2007

† A quoi tu penses ? †

Migrate_in_Dream_by_liquidkid1

























Voilà une question que certaines personnes se posent. A quoi je peux bien penser en ce moment. A beaucoup, beaucoup de chose. Ca aide pas hein ?

Et bien, je me demande si je vais finir par vraiment m'habituer à l'idée de rester seule. Ou bien si quelqu'un viendra me contredire et partager un brin de ma vie. C'est assez étrange quand même car ça fait si longtemps que je suis seule que j'ai oublié ce que c'est d'être en couple. C'est vrai qu'émotionnellement, parfois c'est dur. Mais je fini toujours par avoir le dessus au bout d'un moment. Faut bien non ? Et puis tant que mes ami(e)s les plus proches et ma famille vont bien, alors ça va.

Et puis ça me laisse tout le temps de réfléchir à des choses et d'autres, de rêver (j'avoue que j'adore ça en plus, mais chuuutttt faut pas le dire !), de faire des plans de bataille pour l'avenir, ... Tout plein de chose quoi. Surtout qu'en ce moment, c'est ce qui me préoccupe le plus. Mon avenir, un bien grand mot encore. Remarque, ça ma toujours préoccupé. Enormément même je dirai. Pour dire, j'en ai même fais une dépréssion. Mmmmhhh mauvais souvenir. Enfin bon, je compte pas faire les mêmes erreurs que dans le passé. Je m'inquiète, mais un peu seulement. Mais ce que j'ai retenue surtout, c'est de rester optimiste quoiqu'il arrive. C'est dingue la force morale que ça peut apporter. Faut au moins tester ça une fois dans sa vie. Si, si, ça marche, je vous assure ! L'optimisme et ne rien laisser entravers ta route et tu viens à bout de beaucoup de chose. Une petite recette qui fait des miracles parfois.

Ah la, la. Vous vous êtes jamais demandé pouquoi le soir, les gens arrivaient plus à parler d'eux, à dire qu'ils ont au font d'eux. A parler de chose auquelle ils n'auraient sans doute jamais aborder. C'est assez étrange ça aussi, l'effet que peu avoir le soir sur nous. Peut être que tout est plus calme et que c'est le moment le plus propice aux confidences. Je sais pas. Sans doute qu'un ciel étoilé réhaussé de l'éclat de la lune a un effet spécial sur nous ou certains d'entre nous. Peut être qu'on est plus ... réceptif que d'autre. Enfin, moi c'est le moment que j'aime le plus. Mmmhh quoique, si je devais combiner un moment de la journée avec un environnement, je dirais plutôt le bord de mer à la fin de la journée lorsque le soleil se couche lentement au loin. Pour l'avoir vécue, oui c'est ce que l'on peut appeler un moment magique. Un de ces moments que l'on ne veut pas oublier. Comme surprendre au petit matin des pitis oiseaux prendre leur douche sous les jets d'eau automatique qui arrosse le gazon. Alors ça, c'était trop mignon.

C'est comme ces moments quand j'étais petite où allongé dans l'herbe, je regardais les nuages défiler dans le ciel en laissant vagabonder mon imagination, créant une histoire à partir des chimères que je voyais. Ah j'adorais ça. Ca fait très longtemps que je ne le fais plus. Pas parceque je n'aime plus ça, non, mais j'ai plus vraiment le temps en faite. Où plutôt j'ai plus vraiment l'occasion de vagabonder ainsi. Dommage, car j'aimerai bien recommencer. C'est si agréable. J'arrive à oublier un instant tout mes problèmes et être seulement moi-même. Un petit moment de bonheur qui ne coûte rien. C'est si rare qu'il faut le savourer et en profiter pleinement.

23:53 Écrit par bloody angel | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : confidence |  Facebook |

23/05/2007

Montée Là-haut

gothique109li8



















Le ciel ne sera, plus jamais
Aussi noir qu'il n'est aujourd'hui
Comme un soleil ensorcelé
Tes yeux se perdent dans mes nuits
On était pas du même monde
Mais qu'est ce que ça fait, maintenant
Puisque les anges et les colombes
Se sont enfuis avec le vent

Depuis que t'es montée là-haut
Les anges n'ont jamais été plus beaux
Depuis que t'es montée là-haut
Ici, moi, je me sens toujours de trop

Paraît que t'étais une princesse
Moi je n'en ai jamais connu
Juste les larmes, et les détresses
Et ma chanson un peu perdue
Si un jour, tu veux redescendre
Sache que mon coeur est ouvert
Et qu'il saigne, à n'en plus comprendre
Où est l'Eden, où est l'Enfer

Depuis que t'es montée là-haut
Les anges n'ont jamais été plus beaux
Depuis que t'es montée là-haut
Ici moi je me sens toujours de trop(x3)

Toujours de trop, toujours de trop...


(Damien Saez; Album: Jours étranges)
(J'adore cette chanson. A chaque fois que je l'écoute, elle me touche toujours autant.)

22/05/2007

 

Il y a des jours où je me déteste vraiment. Pour ce que je fais, pour ce que je pense, pour ce que je dis. Je ne vais jamais jusqu'a me faire du mal physiquement du moins, mais c'est plus mental. Je suis assez doué pour ça. Je sais bien que parfois, ça ne sert à rien, que ça n'arrangera pas mes problèmes mais j'arrive pas à m'en empécher. C'est plus fort que moi. Me torturer l'esprit, me torturer l'âme sans vraiment savoir pourquoi parfois. C'est complètement débile, c'est vrai et même si je le sais, même si je m'engeule intérieurement (si, si, je vous assure, c'est possible) et bien ça change pas grand chose. Bon, parfois ça marche quand même, faut pas croire. Et le pire, c'est que lorsque je me suis décidé à faire quelque chose, j'y arrive quoiqu'il arrive. Mais pour ça, il faut que j'ai une détermination sans borne. C'est comme ça que j'ai eu mon bac malgré tout les saletés que ma dit ma prof. En y repensant je trouve que j'ai bien joué mon coup. Dans tout ce qu'elle me disait, je prenais juste ce qui m'était utile. Autrement dit, juste les cours. Ces critiques et autres petites attentions pour me rabaisser, je les laissais passer en essayant de les laisser m'atteindre le moins possible. Bon c'était pas facile tout les jours, mais qu'est ce que j'aurai pas donné pour le renvoyer chier. Mais j'aurai vraiment étais méchante. Enfin bon, ceci étant elle avait beau me gueuler dessus, me dire que jamais j'aurai mon bac ou que j'étais nulle, j'en avais rien a foutre. Je me disais qu'une chose dans ces cas là : Fini ton cirque pour que j'aille enfin bosser. Et puis un jour, oh miracle, elle s'est rendu compte, un peu tard certes puisque c'était début juin je crois, que de toute façon elle pouvait bien dire ce qu'elle voulait, je n'en faisais qu'a ma tête et c'est ça qui lui plaisait pas. Je pense qu'en faite, ça la faisait chier qu'elle n'ai aucune emprise sur moi. Que ses mots n'avaient pas de prise, que je ne réagissais pas. C'est bête ça, j'avais pas peur d'elle en faite. Car en faite, c'est comme ça qu'elle fonctionne. Elle fait peur aux élèves, les mets constamment sous pression pour "leur apprendre comment ça peut se passer en milieux professionnel" soit disant. Connerie wouai. Enfin bon, j'ai eu mon bac, elle est toute contente et s'en est attribuer le mérite. Faut bien laissez les illusions aux vieilles personnes non ? (éh éh)

01:41 Écrit par bloody angel dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/05/2007

Sweet sacrifice - Doux sacrifice

The_Couple by somnambulistic






















C'est vrai, on est tous un peu fou
Mais c'est si clair
Maintenant que je ne suis plus enchaînée

La peur n'est que dans nos têtes
Prenant tout le temps le contrôle
La peur n'est que dans nos têtes mais elle prend tout le temps le contrôle

Toi pauvre être tendre et innocent
Sèche tes larmes et témoigne
Tu sais que tu vis pour me briser - ne le nie pas
Doux sacrifice

Un jour j'oublierai ton nom
Et un beau jour, tu te noieras dans ma douleur perdue

La peur n'est que dans nos têtes
Prenant tout le temps le contrôle
La peur n'est que dans nos têtes mais elle prend tout le temps le contrôle

Toi pauvre être tendre et innocent
Sèche tes larmes et témoigne
Et oh tu adores me détester n'est-ce pas, chéri ?
Je suis ton sacrifice

[Je rêve dans les ténèbres
Je dors pour mourir
Efface le silence
Efface ma vie
Nos cendres brûlantes
Noircissent le jour
Un monde de néant
Chasse-moi]

Est-ce que tu te demandes pourquoi tu détestes ?
Es-tu encore trop faible pour survivre à tes erreurs ?

Toi pauvre être tendre et innocent
Sèche tes larmes et témoigne
Tu sais que tu vis pour me briser - ne le nie pas
Doux sacrifice


(Evanescence; Album : The open doors)
(Image: The couple by somnambulistic)

18/05/2007

† Une bien triste journée †

11194444058 Ca ne vous ai jamais arrivé de vous sentir triste, mais vous ne savez pas pourquoi ? Une impression de tristesse qui vous prend au ventre, le mettant à l'envers sans raison particulière. On croirait que l'esprit prend un malin plaisir à nous torturer, juste pour se divertir. Franchement, il y a bien d'autres moyens pour lui de se divertir. Plus ou moins enrichissant, certes mais au moins il me laisserai en paix. Mais je me demande si le temps n'influe pas non plus sur mon état d'esprit. J'aime bien la pluie, ça me dérange pas. Mais cette grisaille qui stagne au dessus de chez moi ... franchement, y a de quoi déprimer. Et c'est là qu'on commence à faire la ptite liste de ce qui ne vas pas. Regardant dans sa vie ce que l'on a fait, ce que l'on a manqué, ce qu'on aurait aimé faire et qu'on a pas réaliser. Charmant, vraiment charmant. Je déteste être comme ça. Surtout quand je sais pas vraiment pourquoi. J'espère seulement que ça me passera, même si je sais pertinement qu'un jour, j'y aurai encore droit. Ce que j'ai pas envie en faite, c'est que mes états d'âme rejaillissent sur les autres ... ça serait le comble tiens. Non, non. J'ai vraiment pas envie de ça. J'ai bien tenté de mettre ça de côté, mais sans succés.

AAAhhhh !!!! j'en ai marre d'être comme ça. Mais qu'est ce qui va pas chez moi ? Pourquoi je suis comme ça ? A croire que j'aime bien me faire du mal. Je me scrarifie pas physiquement, mais plus mentalement on dirait. Décidemment, je suis vraiment pas bien moi. Je sais que si j'y pense trop, ça va finir par me rendre dingue, d'essayer de savoir. Mais j'ai envie de savoir pourquoi aussi. Au fond, je me demande si je sais pas déjà. C'est vrai. Quand je vois autour de moi, toutes mes copines ont réussit plus ou moins leurs vies. Elles ont un boulot, un mec, certaines ont des enfants. Et moi j'ai quoi ? Rien de tout cela. C'est à se demander si je partais maintenant, à qui je manquerai. Je me suis posé souvent cette question et la réponse change à chaque fois. Tssss ! Y a des jours où il vaut mieux ne pas ouvrir les yeux.

20:03 Écrit par bloody angel | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : confidence |  Facebook |

Evanescent

5477hxeu
S’effacer avec le temps
Devenir transparente
Devenir inexistante
Se faisant oublier du temps
Se faisant oublier des gens

Tenter quand même de se faire remarquer
Pour combien de temps
Avant d’être oublié
Avant de disparaître
Avant de devenir morte aux yeux du monde

Errer dans les méandres de ses ténèbres
Se complaire dans sa peine
Abandonner par l’espoir
Rechercher continuellement le noir

Recherche d’une vie
Recherche d’un espoir
Recherche d’un sens
Recherche de soi

Egoïstes scientifiques
Nous sommes tous les chercheurs de notre vie.

M.V.

(Image : Victoria Frances )

19:23 Écrit par bloody angel dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poeme, poesie, goth, dark, sombre, gothique, triste |  Facebook |

14/05/2007

Naissance d'une étoile

780_5165c54c22ad1a2ba7d29cb4b64daeb5
Laisse moi envoyer cette prière aux étoiles
Elles seules savent pourquoi je suis là
Fidèles et silencieuses confidentes
Ecoutant le chant de mes blessures lancinantes

Je lève mon regard sur leurs scintillements
Sentant monter en moi le désir de les rejoindre maintenant
Ces lourdes chaînes entravent ma lumière
Mourant un peu plus chaque jour
Brisant l'espoir qui me retenait à cette vie éphémère

Le voile de la nuit descend sur mon regard
Humant le parfum d'une âme esseulée
Tristes larmes mourant sur mes joues
Me laissant ensorceler par leurs promesses
Pour rejoindre ces terres éternels

M.V.

01:37 Écrit par bloody angel dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : poesie, poeme, triste |  Facebook |

10/05/2007

† Juste un peu de moi †

masqueJuste envie d'écrire, juste envie de mettre quelques mots de moi. Autrement qu'en poème, autrement qu'en rime. Juste écrire pour écrire. Ca peut paraitre stupide et inutile pour certains, mais moi j'en ai besoin. C'est le seul moyen que j'ai trouvé et qui me conviens pour me confier en totalité. Bon c'est vrai que je ne marque pas grand chose ici. Ce sont plus des morceaux choisit. Des morceaux que je choisis de partager. Le reste restant sur du papier dans un endroit bien garder. J'avoue aussi que je n'ai pas écris grand chose ces derniers temps. Surement que tout vas bien pour moi en ce moment. C'est vrai que j'écris plus lorsque sa vas pas et que j'ai le moral au plus bas ou encore, lorsque j'ai les idées noires. Et pourtant, ma vie est loin d'être rose. Je n'ai pas de travail, je risque de ne plus avoir de logement fin juillet, et je trime pour continuer mes études. Mais malgré ça, j'essai par dessus tout de rester positive et de garder le sourire. Même si c'est difficile. Même si je n'y arrive pas. Et si j'y arrive vraiment pas ? Et bien, j'essaierai de retomber sur mes pattes comme je pourrai.

En faite, je suis comme sur la photo, qui représente bien une partie de moi. Je cache tous mes soucies, tout mes problèmes. Surtout les gros en faite. J'en parle à très très peu de personnes. Oui, j'entends déjà les personnes qui vont me dire, que c'est pas bien de faire ça. Certe c'est pas bien, mais je suis faite comme ça. C'est inscrit en moi. J'ai essayé une fois de changer, de me confier à quelqu'un que j'estimais être mon amie. Mais ce fut un vrai désastre et ça m'a fais trop mal. Du coup, je garde tout pour moi et donne réellement ma confiance à peu de personne. Celles et ceux qui sont vraiment mes ami(e)s. Ah oui, y en a pas beaucoup. Je peux même les compter sur les doigts d'une main. Mais ça ne m'as jamais déranger de ne pas avoir une petite cours d'ami(e)s. Moi, ça me vas trés bien ainsi. Bon c'est vrai qu'elles sont un peu éparpillé en france ou à l'étrangé, mais grace à la technique d'aujourd'hui, je peux garder le contact avec elles.

Bah, je me rends bien comptes que mes états d'âme ne doivent pas intéresser grand monde. Alors si vous avez lu ce post en entier sans vous ennuyer, bravo. Enfin, c'est juste les affres d'une jeune femme qui a une facheuse tendance à se prendre la tête pour des petits rien. Et le pire, c'est que même si elle le sait, ça l'empèche pas de continuer. Tsss décidément, vraiment pas bien !

23:11 Écrit par bloody angel dans Histoire perso | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : confidence |  Facebook |

08/05/2007

Pale

winters sea






























Le monde ne semble plus pareil,
Pourtant je sais que rien n’a changé.
C’est mon état d’esprit,
Je ne peux pas tout laisser derrière.
Je dois me lever pour être plus forte.

Je dois essayer de me libérer
Des pensées dans mon esprit.
Utilisant le temps que j’ai,
Je ne peux pas dire au revoir,
Je dois continuer.
Je dois me battre, car je sais
Qu’au bout ça en vaudra la peine,
Que la peine que je ressens
Doucement s’affaiblira.
Ça ira mieux.

Je sais, je devrais réaliser
Que le temps est précieux,
et que ça en vaut la peine.
Malgré ce que je ressens à l’intérieur,
Je dois croire que ça ira.
Je dois me lever pour être plus forte.

Je dois essayer de me libérer
Des pensées dans mon esprit.
Utilisant le temps que j’ai,
Je ne peux pas dire au revoir,
Je dois continuer.
Je dois me battre, car je sais
Qu’au bout ça en vaudra la peine,
Que la peine que je ressens
Doucement s’affaiblira.
Ça ira mieux.

Oh, cette nuit est trop longue.
Je n’ai plus la force pour continuer.
Plus de peine, je flotte au loin.
Au travers de la brume je vois le visage
D’un ange, qui appelle mon nom.
Je n’oublie pas que c’est
Pour toi que je reste.

Je dois essayer de me libérer
Des pensées dans mon esprit.
Utilisant le temps que j’ai,
Je ne peux pas dire au revoir,
Je dois continuer.
Je dois me battre, car je sais
Qu’au bout ça en vaudra la peine,
Que la peine que je ressens
Doucement s’affaiblira.
Ça ira mieux.


(Within Temptation, Album : The silence force )

02/05/2007

Lawthin-garden

lawthin copy

















Je voulais vous parlez d'un forum de rpg. Il s'agit d'un forum de jeux de role où l'on incarne un personnage, le faisant vivre, parler, penser et évoluer durant le jeu avec d'autres joueurs.

Celui-ci est basé sur les vampires dominant le monde.
ça change de l'éternel combat entre vampire et lycan non ?
Franchement, le concept est très interressant et tout le monde peut jouer. Mais pour en savoir plus sur l'histoire et comment ça se passe, venez voir par vous même. Et n'hésitez pas à me donner votre ou vos avis, histoire d'améliorer tout ça ;)

Venez essyer, c'est gratuit et très sympa. Promis, on ne mange personne :P




Lawthin-garden
Quelque part en Angleterre. Où les Vampires dominent les hommes.
http://lawthin-garden.forumactif.net/index.htm


23:40 Écrit par bloody angel dans Web | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jeux, jeu, role, role, jeu de role, vampire, vampires, forum, rpg, jeux de role |  Facebook |

26/04/2007

" Mer " de Federico Garcia Lorca (Avril 1919)

Tangerine_Dream by foureyes



































La mer est
Le Lucifer de l'azur,
Le ciel tombé
Pour vouloir être lumière.

Pauvre mer condamnée
A l'éternel mouvement,
Après avoir connu la paix
Du firmament !

Mais de ton amertume
Te délivra l’amour
Tu fis naître Venus,
Gardant tes profondeurs
Vierges et sans douleurs.

Tes tristesses sont belles,
Mer aux glorieux spasmes,
Qui en place d’étoiles
As des poulpes verdâtres.

Supporte ton tourment,
Formidable Satan.
Christ marcha sur tes flots
Mais aussi le fit Pan.

L’étoile Venus est
L’harmonie du monde.
Silence, l’Ecclésiaste !
Venus est le profond
De l’âme…

…Et l’homme misérable
Est un ange déchu.
Et la terre sans doute,
Le Paradis perdu.

17:56 Écrit par bloody angel dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poesie, poeme |  Facebook |

20/04/2007

Songe d'une nuit

Timeless_love_by_raven82





























Je suis à toi pour une nuit
Et rien qu’une nuit
Juste toi et moi
Se retrouvant seul encore une fois

Profitons de ce moment unique
Car ceci est un rêve
Un songe chimérique
Je ne suis qu’un rêve

Je te laisserai me couvrir de baiser
Faire de moi ce que tu veux
Je suis une création de ton esprit blessé
Venu te réconforter un peu

Je te ferai oublier
Cette dure réalité
Juste une nuit, pour une soirée
Oublier les tourments du passé

M.V.



(Image: Eternel amour by Mathias Arvidsson)

20:01 Écrit par bloody angel dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poesie, poeme |  Facebook |

05/04/2007

Ombre assassine

308920






















Ni vivante, ni morte, je ne suis qu’une ombre
Présente dans tous les esprits de ce monde
J’existe dans cet espace temps
Inaltérable face au temps.

Je me dissimule aux yeux de tous
Restant présent dans vos consciences
Je n’espère pas votre clémence
Je veux juste suffire à votre démence.

Omniprésente dans vos esprits
Je ne partirai pas tant que vous êtes en vie
Je compte pouvoir vous nuire
Et plonger votre âme dans cet abîme.

Je ne vous ai jamais mentis
J’ai toujours voulu anéantir votre vie
A présent tout est fini
Car je possède enfin l’objet de mes désirs
Une âme pure à détruire

M.V.

18:08 Écrit par bloody angel dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poesie, poeme, sombre, dark, goth, gothique |  Facebook |

09/03/2007

Une prière (Axel Bauer)

Valentine_Portrait_2005_by_larafairie

















Dés que l’orage se met à gronder
Dés qu’un carnage se fait annoncer
Tu as toujours été là pour me protéger

Dés que fou de rage, je pense m’écrouler
Courant sur la plage comme fou à lier
Tu as toujours été là pour me relever

C’est ma prière, les deux genoux à terre
Je t’en prie laisse moi faire, laisse moi te plaire
Laisse moi le temps de te faire goûter l’enfer
Ceci est ton sang
Ceci est ta chair
Ceci est ton ventre
Et ça c’est l’univers
Ceci est pour que tous nos vœux soient un jour exaucés

Quand le courage me vient à manquer
Dés qu’un naufrage est à porter
Tu as toujours été là pour m’empêcher de sombrer
Dés qu’un barrage est prêt à céder
Dés que ton visage se met à pleurer
Je serai toujours là pour te consoler

C’est ma prière, les deux genoux à terre
Je t’en prie laisse moi faire, laisse moi te plaire
Laisse moi le temps de te faire goûter l’enfer
Ceci est ton sang
Ceci est ta chair
Ceci est ton ventre
Et ça c’est l’univers
Ceci est pour que tous nos vœux soient un jour exaucés

Ceci est pour les anges
Ceci est pour nos âmes
Ceci est ma prière pour l’éternité

Pour que tous nos vœux soient un jour exaucés


(image: Valentine Portrait 2005 by Larafairie)

19:09 Écrit par bloody angel dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : parole, chanson, axel bauer, une priere |  Facebook |

06/03/2007

Osmose

Close_to_fire_by_VyrL
Troublé par ton regard
Notre rencontre, fruit du hasard
Promesse d’un instant inoubliable
Accomplissement d’un désir inavouable

Mon corps répondant à tes caresses
Mon souffle s’unissant à tes lèvres
Tes mains sur mon corps explorent sans cesse
Chaque parcelle de mon être, délicieuse ivresse

Tes lèvres embrasses mon corps
Fait naître en moi une envie d’encore
Nos deux corps enfiévrés, enlacés
N’ont de cesse de se rechercher

Douce torture que tu me fais endurer
Me promettant une revanche méritée
Ne résistant plus à cet appel
Nos corps fusionnent en un seul être

M.V.

(image: Close to fire by Vyrl)

15:40 Écrit par bloody angel dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poeme, poesie |  Facebook |

05/03/2007

† ahhh c'est moi !!!! †

DSCN0588

15:52 Écrit par bloody angel | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photo, moi |  Facebook |